Qui sommes-nous ?

Depuis 1989, l’Institut se consacre exclusivement à la formation aux méthodes de relaxation thérapeutique. 

Les formations sont destinées aux professionnels des secteurs médicaux, para médicaux, médico-social et socio-éducatif. Tous les formateurs sont engagés dans une pratique professionnelle, chacun développant un champ spécifique de l’approche psycho corporelle. 

L’Institut de Relaxation Thérapeutique est un Organisme de Formation composé d’une équipe de formateurs expert métier 

Nos engagements

L’Institut de Relaxation Thérapeutique  est certifié QUALIOPI (voir le certificat)

Nos valeurs 

  • Contribuer à l’évolution personnelle et professionnelle
  • Etablir un lien durable avec les stagiaires au-delà du temps de formation
  • Offrir un accompagnement tout au long de la pratique professionnelle

Processus de la relaxation thérapeutique

Relier le corps et l’esprit
Les 4 phases :

Objectifs des formations

Permettre aux publics concernés de mettre en place et d’animer des séances de relaxation à visée thérapeutique :

  • Individuelles ou collectives
  • Ponctuelles ou régulières, dans la cadre d’un projet de soin individualisé

Méthode

  • Expérimenter les bénéfices de la relaxation thérapeutique pour soi 
  • Intégrer une méthodologie précise et détaillée 
  • Transmettre une méthodologie transférable dans l’environnement professionnel
  • Individualiser le suivi pédagogique (nombre de stagiaire limité)
  • Proposer des modules spécifiques 
  • Accompagner la pratique:  ajuster sa position de soignant et impulser de nouvelles dynamiques dans la pratique

Les résultats opérationnels

• Des compétences opérationnelles et des connaissances

• Compétences relationnelles, émotionnelles, communicationnelles 

Témoignages

  • Relaxation individuelle

    « Ce que je retiens de ce stage est le travail silencieux du temps et en profondeur, ce stage est un outil de grande valeur pour un thérapeute en relaxation »

    Chantal Removille, psychomotricienne

    « Je retiens l’importance de poursuivre un travail sur soi, et le fait que le corps dit toujours « vrai » »

    Nadia Mazari, éducatrice spécialisée

    Le travail de mise en lien, corps, vécu, images, mots permet le travail analytique. Vivre l’expérience personnellepersonnelle pour mieux pouvoir exercer la relaxation dans un cadre professionnel.

    Sonia Cordeiro, IDE, thérapeute en relaxation

     

  • Relaxation en visualisation Carl Simonton et stress

    « La cadre bienveillant que je retrouve toujours dans l’Institut, quelque soit l’intervenant. L’authenticité de chacun rendue possible. La découverte du champ des possibilités ; le plaisir d’aller à la rencontre de soi pour aller vers l’autre ; lui offrir cette possibilité. »

    Virginie

  • Pratique de la relaxation de Schultz

    « J’ai beaucoup apprécié cette formation, je venais pour mon travail, je repars avec des élèments en plus pour moi ! Belle surprise, mise en application intense. Aucun regret mise à part que la formation s’arrête, une formation accessible pour tous les soignants et réaliste avec la mise en application sur les lieux de soins. »

    Elodie

  • Supervision collective

    « Ce stage était d’une grande richesse et à plusieurs niveaux.J’ai rencontré de belles personnes, toutes dans un engagement professionnel et dans la créativité au service des patients.
    Le groupe était porteur et bienveillant et dans le partage des différentes pratiques cliniques. Également dans un partage émotionnel bienveillant et constructif.
    Edith est une excellente formatrice qui créer une contenance au groupe, elle apporte son regard psychanalytique avec finesse et bienveillance et ouvre des pistes de réflexions.
    L’orientation psychanalytique est pour moi très importante dans la lecture des cas cliniques présentés et j’étais vraiment nourrie de cette approche pendant le stage.
    Au cours de ce stage j’ai senti que j’étais consolidée dans ma pratique mais aussi dans mes analyses cliniques. »

    Cécile

  • Supervision collective

    « J’ai apprécié le climat de confiance qui fait émerger la parole et permet l’accueil des émotions de chaque participant. »

    Hugues, Supervision collective